Index des personnes

Collection

Contenus

Recherche avancée
  • Jean Dieudonné (1906-1992)

    Jean Dieudonné a été condisciple de Georges Canguilhem dans la promotion scientifique de l'ENS de 1924.
  • Jean-Claude K. Dupont

    Jean-Claude K. Dupont a contribué à l'édition du volume 2 des «Œuvres complètes» de Georges Canguilhem en collaboration avec Anne Fagot-Largeault pour présenter et annoter « Le normal et le pathologique ».
  • Françoise Duroux (1942-2015)

    Françoise Duroux a participé au séminaire de Georges Canguilhem et en témoigne dans les actes du colloque de 1990, «Georges Canguilhem : philosophe, historien des sciences», organisé par le Collège international de philosophie dans les locaux mis à sa disposition au Palais de la Découverte.
  • Barthélémy Durrive

    Barthélémy Durrive a participé au colloque « Canguilhem : la normativité en actes » organisé en juin 2015 au CAPHÉS. Il a publié des articles sur Canguilhem et soutenu un mémoire de master 2 sur Canguilhem : «Étude de la réception de Canguilhem à travers un problème : le rapport entre acte de connaissance et connaissance de l'action».
  • Thomas Ebke

    Thomas Ebke a soutenu en 2011 une thèse sur Canguilhem : « Lebendiges Wissen des Lebens : zur Verschränkung von Plessners philosophischer Anthropologie und Canguilhems historischer Epistemologie ». Il a participé à la journée d’étude « Georges Canguilhem (1904-1995), les traces du métier » organisée en novembre 2015 par Giuseppe Bianco avec le soutien du CAPHÉS.
  • Charles Ehresmann (1905-1979)

    Charles Ehresmann a été condisciple de Georges Canguilhem dans la promotion scientifique de l'ENS de 1924.
  • Stuart Elden

    Stuart Elden est venu consulter les archives Canguilhem au CAPHÉS dans le cadre de ses recherches. Il est l'auteur d'un livre en anglais sur Canguilhem (Polity, 2019).
  • David Espinet

    David Espinet a présenté une communication, "Résistance au réductionnisme. Théorie de la biologie comme théorie de l'action chez Kant et Canguilhem", lors du colloque organisé par Édouard Mehl et Romain Peter à l’Université de Strasbourg (Le Studium) et à la BNU les 17 et 18 novembre 2022, en partenariat notamment avec le CAPHÉS.
  • Jean-Louis Fabiani

    Jean-Louis Fabiani a participé à la Journée d’étude « Georges Canguilhem (1904-1995), les traces du métier » organisée en novembre 2015 par Giuseppe Bianco, avec le soutien du CAPHÉS.
  • Anne Fagot-Largeault

    Anne Fagot-Largeault a rencontré Georges Canguilhem et s'est intéressée à sa pensée. Georges Canguilhem a écrit la préface d'un ouvrage d'Anne Fagot-Largeault et l'a soutenue au cours de sa carrière. Elle a co-dirigé l'édition du tome 2 des «Œuvres complètes» de Georges Canguilhem.
  • Michel Fichant

    Michel Fichant a été un élève de Georges Canguilhem. En 1966, il devient son assistant à la Faculté des lettres de Paris.
  • Michel Foucault (1926-1984)

    Georges Canguilhem a été l'un des rapporteurs de la thèse principale de Michel Foucault « Folie et déraison : histoire de la folie à l'âge classique» soutenue en 1961. Le rapport de Canguilhem est d'ailleurs présent dans le fonds du CAPHÉS. Le fonds comporte également un exemplaire de sa thèse complémentaire, dirigée par Jean Hyppolite, «Introduction à l’anthropologie de Kant» (1961).
  • Robert Fox

    Robert Fox a participé à la table ronde « Autour de Canguilhem : Sources, recherche, édition » organisée par la «Revue d'histoire des sciences» au CAPHÉS en 2018.
  • Françoise Francioli

    Les archives de Françoise Francioli conservées au CAPHÉS comportent des notes prises en 1968-1969 lors des cours d'histoire des sciences de Michel Fichant, Suzanne Bachelard et Georges Canguilhem.
  • Isabel Gabel

    Isabel Gabel a écrit une thèse où elle étudie notamment l'oeuvre de Georges Canguilhem, sous le titre : « Biology and the Philosophy of History in Mid-Twentieth-Century France ». Elle prépare un ouvrage dont les deux premiers chapitres seront consacrés à G. Canguilhem.
  • Marie Gaille

    Ancienne élève d’Étienne Balibar, lui-même ancien élève de Georges Canguilhem, Marie Gaille s'intéresse à l’œuvre de Georges Canguilhem dans le cadre de ses recherches. Elle a notamment coordonné la journée d'études « Canguilhem : la normativité en actes » organisé en 2015 au CAPHÉS, et dirigé un volume de la «Revue de métaphysique et de morale » intitulé « Philosophie de la médecine » en 2014.
  • Giulia Gandolfi

    Giulia Gandolfi a rédigé un mémoire de licence sur Canguilhem et Foucault, puis un mémoire de master sur Canguilhem et la normativité biologique. Son doctorat porte actuellement sur Canguilhem et l’épistémologie médicale.
  • Jean Gayon (1949-2018)

    Après son agrégation de philosophie, c'est Georges Canguilhem qui incite Jean Gayon à entreprendre des études en biologie. Georges Canguilhem a suivi le parcours de Jean Gayon avec intérêt. Les archives de Georges Canguilhem manifestent des contacts entre les deux hommes au sujet de plusieurs événements scientifiques organisés par Jean Gayon. Jean Gayon figure parmi les successeurs de Georges Canguilhem à la direction de l'Institut d'histoire des sciences et des techniques, devenu Institut d'histoire et de philosophie des sciences et des techniques (en 1989) à l'Université Paris 1.
  • Stefanos Geroulanos

    Stefanos Geroulanos a édité en anglais les ouvrages de Georges Canguilhem « La Connaissance de la vie » et les « Écrits sur la médecine ». Il a également publié des contributions sur son œuvre et dirige des étudiants dans leurs travaux en relation avec l'oeuvre de Canguilhem. Il est venu consulter les archives Canguilhem au CAPHÉS.
  • Mathias Girel

    Directeur du CAPHÉS depuis 2015, Mathias Girel a été le modérateur de la Table-ronde « Georges Canguilhem, transmission d’une pensée : des archives aux "Œuvres complètes" » organisée à l'ENS en mars 2019 ; il a participé à la journée d’études «Georges Canguilhem : la philosophie et ses dehors organisée à Castelnaudary en novembre 2021 par le Centre Lauragais d'Études Scientifiques (Castelnaudary, Aude) et le CAPHÉS ; il a co-organisé le colloque international « Le Normal et le pathologique, 80 ans après » tenu à l'ENS le 24 mai 2023.
  • Marie Gomes Da Cunha

    Marie Gomes a soutenu en 2015 une thèse de philosophie à l'université Bordeaux 3 sous la direction de Guillaume Le Blanc sur « La médicalisation du début de vie ». Elle a participé au colloque « Canguilhem : la normativité en actes » organisé en juin 2015 au CAPHÉS.
  • Mirko Dražen Grmek (1924-2000)

    Mirko D. Grmek et Georges Canguilhem se sont côtoyés dans le cadre de leurs activités institutionnelles et de leurs recherches. Il est intervenu dans le séminaire de Georges Canguilhem au cours des années 1960 et Georges Canguilhem a réuni des publications de M. D. Grmek dans le cadre de ses recherches.
  • Jacques Guillerme (1927-1996)

    Chercheur au CNRS, Jacques Guillerme a été rattaché à l'Institut d'histoire des sciences et des techniques sous la direction de Georges Canguilhem. Il a alors participé au séminaire de Georges Canguilhem pendant plusieurs années.
  • Pierre Gérard Hamamdjian

    Pierre Gérard Hamamdjian a participé au séminaire de Georges Canguilhem pendant plusieurs années au cours des années 1960. Dans ce cadre, il a contribué à plusieurs publications collectives.
  • Jean Hyppolite (1907-1968)

    Jean Hyppolite et Georges Canguilhem se sont connus pendant leur scolarité à l’École normale supérieure, le premier y étant entré un an après le second. Ils se sont ensuite retrouvés à l'Université de Strasbourg où ils ont enseignés tous les deux pendant les années 1940. Ils ont noué une amitié qui a duré jusqu'à la mort de Jean Hyppolite en 1968.
  • Christophe Imbert

    Christophe Imbert a participé au colloque « Canguilhem : la normativité en actes » organisé par le CAPHÉS en juin 2015. Il est venu au CAPHÉS consulter les archives de Georges Canguilhem.
  • Henry Ingrand (1908-2003)

    Durant la guerre, Georges Canguilhem fut l’un des proches collaborateurs du médecin Henry Ingrand, chef régional des Mouvements Unis de Résistance (M.U.R), au sein desquels Georges Canguilhem assuma des responsabilités régionales.
  • Vladimir Jankélévitch (1903-1985)

    Vladimir Jankélévitch et Georges Canguilhem se sont rencontrés à l’École normale supérieure, rue d'Ulm, le premier précédant le second de deux promotions. Ils se sont côtoyés tout au long de leurs parcours : à Toulouse pendant la guerre, et à Paris, où les deux philosophes enseignaient ensemble à la Sorbonne. Ils ont partagé de nombreux engagements dont celui de la défense de l'enseignement de la philosophie.
  • Ernest Kahane (1903-1996)

    Dans le fonds Ernest Kahane conservé au CAPHÉS, on trouve une correspondance et une notice sur Paul Reiss envoyées par Georges Canguilhem. Georges Canguilhem fait référence à Ernest Kahane dans certains de ses travaux.
  • Charles Kayser (1899-1981)

    Georges Canguilhem a été fortement influencé par l'enseignement de la Faculté de médecine de l'Université de Strasbourg. Il a rendu hommage à Charles Kayser dans sa thèse de lettres sur «La formation du concept de réflexe aux XVIIe et XVIIIe siècles». Georges Canguilhem a contribué à l'ouvrage collectif «Physiologie» dirigé par Charles Kayser, publié en 1963.
  • Othmar Keel

    Dans sa thèse, Othmar Keel écrit qu'il a été accueilli à l'Institut d'histoire des sciences et des techniques par Georges Canguilhem. Celui-ci lui a donné son sujet de thèse et a dirigé ses travaux pendant plusieurs années.
  • Marc Klein (1905-1975)

    Georges Canguilhem a suivi à Clermont-Ferrand à partir de 1941 les cours de Marc Klein qui était alors chargé de cours et agrégé à la Faculté de médecine de Strasbourg. Georges Canguilhem a publié une notice nécrologique sur "Marc Klein" dans les «Archives internationales d'histoire des sciences», vol. 26, 1976. Voir tome 5 des «Œuvres complètes» (p. 715-717).
  • Alexandre Koyré (1892-1964)

    Dans la préface aux Actes du colloque international consacré à Alexandre Koyré en 1986, Georges Canguilhem rappelle la vigueur des engagements d'Alexandre Koyré et l'importance de son œuvre pour l'histoire des sciences. Il l'a rencontré pour la première fois au Congrès Descartes de 1937. Georges Canguilhem sera influencé par certaines thèses d'Alexandre Koyré. Dans plusieurs de ses travaux, il le mentionne, le cite, le commente. Il place le recueil de textes conçu par les participants de son séminaire sous la double autorité de Gaston Bachelard et d'Alexandre Koyré.
  • Daniel Lagache (1903-1972)

    Daniel Lagache a été condisciple de Georges Canguilhem dans la promotion littéraire de l'ENS de 1924. Tous deux ont mené à terme des études de médecine et de philosophie. Canguilhem a suivi les cours de Lagache donnés en 1941-1942 lorsque tous deux étaient collègues à l'Université de Strasbourg repliée à Clermont-Ferrand.
  • Pierre Laleure (1913-1999)

    Pierre Laleure a été élève de Georges Canguilhem au lycée d'Albi en 1930-1931, comme en témoignent ses archives. Les deux hommes sont restés en relation jusqu'à la mort de Georges Canguilhem. Pierre Laleure a publié dans une de ses collections la plaquette écrite par Georges Canguilhem, Vie et mort de Jean Cavaillès.
  • Jacques Lambert

    Jacques Lambert a suivi les cours de Georges Canguilhem. Il a soutenu sa thèse de doctorat sous la direction de François Dagognet, comme tous les élèves de Georges Canguilhem lorsque celui-ci a décidé de ne plus diriger de thèse voyant arriver l'âge de sa retraite.
  • Georges Lapassade (1924-2008)

    Georges Lapassade a assisté au séminaire de Georges Canguilhem au début des années 1960 et a notamment contribué à la publication collective issue du séminaire, «Du développement à l'évolution au XIXe siècle».
  • Guillaume Le Blanc

    Guillaume Le Blanc a connu personnellement Georges Canguilhem. Dès 1991, il a soutenu un mémoire de Diplôme d'études approfondies (D.E.A.) sur Georges Canguilhem sous la direction de Didier Deleule, suivi d'une thèse de doctorat également sur Georges Canguilhem de nouveau sous la direction de Didier Deleule. Il a ensuite publié et dirigé de nombreux ouvrages sur G. Canguilhem.
  • Dominique Lecourt (1944-2022)

    Dominique Lecourt a été l'élève de Georges Canguilhem, qui dirigea son mémoire de maîtrise sur Gaston Bachelard. Dominique Lecourt a créé et dirigé jusqu'en janvier 2012 le Centre Georges-Canguilhem (université Paris Diderot-Paris 7).
  • Céline Lefève

    Les recherches de Céline Lefève portent notamment sur la philosophie de Georges Canguilhem (voir liste de publications ci-dessous). Elle dirige depuis 2012 le Centre Georges Canguilhem.
  • Georges Lefranc (1904-1985)

    Georges Lefranc a été condisciple de Georges Canguilhem dans la promotion littéraire de l'ENS de 1924.
  • Wolf Lepenies

    Wolf Lepenies a contribué à faire connaître en Allemagne l'oeuvre de Georges Canguilhem : en 1977, il a contribué à l'édition allemande de l'ouvrage « Le normal et le pathologique » ; en 1979, il a édité un recueil de textes de Georges Canguilhem sous le titre « Wissenschaftgeschichte und Epistemologie : gesammelte Aufsätze ».
  • Camille Limoges

    Camille Limoges a suivi les séminaires de Georges Canguilhem à l'Institut d'histoire des sciences et des techniques de 1964 à 1968. Il a soutenu sa thèse de 3e cycle intitulée « Sur la constitution du concept Darwinien de sélection naturelle » sous la direction de Georges Canguilhem à l'Université de Paris en 1968. Camille Limoges est membre du comité éditorial des « Œuvres complètes » de Georges Canguilhem. Il a notamment présenté et annoté les tomes 3, 4 et 5 et prépare actuellement le tome 6 (bio-bibliographie) qui viendra compléter la bibliographie qu'il avait publiée dans l'ouvrage édité par François Delaporte en 1994, « A vital rationalist : selected writings from Georges Canguilhem ».
  • Laurent Loison

    Laurent Loison a été l'éditeur d’un numéro spécial de la «Revue d’histoire des sciences» consacré à « Canguilhem et la biologie » (2018). Il a engagé une réflexion sur l’épistémologie de l’histoire des sciences où Canguilhem est une ressource majeure (nombreuses publications sur cette thématique).
  • Pierre Macherey

    Pierre Macherey a soutenu en 1961 un mémoire de maîtrise supervisé par Georges Canguilhem. Il a publié plusieurs analyses de l'oeuvre de Georges Canguilhem, notamment en 2019 l'ouvrage « De Canguilhem à Foucault : la force des normes » (La Fabrique).
  • Marie-Laure Massot

    Marie-Laure Massot est Ingénieure d'étude CNRS en production, traitement et analyse de corpus au CAPHÉS. Elle a coordonné la préparation du tome II des « Œuvres complètes : Les thèses » de Georges Canguilhem (Paris, Vrin, 2021).
  • Everett Mendelsohn (1931-2023)

    Georges Canguilhem et Everett Mendelsohn ont eu connaissance de leurs travaux respectifs, bien que l'oeuvre de Georges Canguilhem soit à cette période très peu connue aux États-Unis.
  • Pierre-Olivier Méthot

    Les travaux de Pierre-Olivier Méthot l'ont amené à étudier l'oeuvre de Georges Canguilhem sur laquelle il a publié plusieurs contributions et dirigé plusieurs ouvrages collectifs. Il collabore actuellement au dernier volume (bio-bibliographie) des «Œuvres complètes» de Georges Canguilhem aux côtés de Camille Limoges.
  • Yves Michaud

    Yves Michaud a été un élève de Georges Canguilhem. Les dédicaces portées sur les ouvrages qu'il a adressés à Georges Canguilhem expriment de la reconnaissance et de l'admiration à l'égard de son ancien professeur.
  • Paul-Antoine Miquel

    Paul-Antoine Miquel a participé à la journée d’études « Georges Canguilhem : la philosophie et ses dehors » organisée à Castelnaudary en novembre 2021 par le Centre Lauragais d'Études Scientifiques (Castelnaudary, Aude) et le CAPHÉS.