Les commentateurs de G. Canguilhem

Collection

Contenus

Recherche avancée
  • Tiago Santos Almeida

    Tiago Santos Almeida a consacré sa thèse de doctorat à l’œuvre de Georges Canguilhem, pour laquelle il est venu consulter les archives conservées au CAPHÉS. Il a, en outre, publié plusieurs articles et dirigé un numéro de la revue «Intelligere, Revista de História Intelectual » consacré à l’œuvre de Georges Canguilhem.
  • Christine Belcikowski

    Christine Belcikowski a participé à la journée d’études « Georges Canguilhem : la philosophie et ses dehors » organisée à Castelnaudary en novembre 2021 par le Centre Lauragais d'Études Scientifiques (Castelnaudary, Aude) et le CAPHÉS
  • Giuseppe Bianco

    Spécialiste de la philosophie française, Giuseppe Bianco a été amené à étudier l'oeuvre de Georges Canguilhem. Il a notamment organisé la Journée d’étude « Georges Canguilhem (1904-1995), les traces du métier » en novembre 2015 avec le soutien du CAPHÉS.
  • Jean-François Braunstein

    Jean-François Braunstein est membre du comité éditorial des "Œuvres complètes" de Georges Canguilhem. En collaboration avec François Bing, il a eu l'occasion de s'entretenir avec Georges Canguilhem en 1995. il a écrit de nombreux articles et a dirigé de nombreuses thèses sur Canguilhem. Il a participé à la table ronde organisée en 2019 par le CAPHÉS ": Georges Canguilhem, transmission d'une pensée : des archives aux Œuvres complètes"
  • Michele Cammelli

    Michele Cammelli a traduit, introduit et édité un texte politique de Canguilhem de 1935 qui était tombé dans l’oubli après la guerre et publié sous le nom du Comité de vigilance des intellectuels antifascistes, «Le Fascisme et les paysans», pour l’édition italienne parue en 2006 chez Il Mulino (Bologne), «Il fascismo e i contadini». Il a repris ce travail pour l’édition du même texte dans le premier tome des «Œuvres Complètes» de Canguilhem paru chez Vrin (Paris) en 2011.
  • Marcos Camolezi

    Marcos Camolezi a participé au colloque « Canguilhem : la normativité en actes » organisé en juin 2015 par le CAPHÉS. Dans sa thèse sur Bergson soutenue en 2017, il a utilisé les manuscrits inédits de Canguilhem sur la causalité chez Bergson. Il fréquente régulièrement le Centre documentaire du CAPHÉS depuis 2012.
  • Annagiulia Canesso

    Annagiulia Canesso a soutenu en 2020 une thèse doctorale et et entrepris une recherche post-doctorale dédiées à la pensée de Georges Canguilhem, visant notamment à articuler l’épistémologie historique canguilhemienne et l’interrogation des concepts politiques.
  • Cristina Chimisso

    Cristina Chimisso a publié plusieurs contributions concernant l'oeuvre de Georges Canguilhem. Elle a participé à la journée d’étude « Georges Canguilhem (1904-1995), les traces du métier », organisée en novembre 2015 par Giuseppe Bianco, avec le soutien du CAPHÉS.
  • Claire Crignon

    Claire Crignon a participé au colloque « Canguilhem : la normativité en actes » organisé le 11 juin 2015 au CAPHÉS.
  • François Dagognet (1924-2015)

    Georges Canguilhem a été le directeur de thèse de François Dagognet. Avant de prendre sa retraite, Georges Canguilhem a confié à François Dagognet les étudiantes et étudiants qui assistaient à son séminaire et qui voulaient entreprendre un doctorat. Tout comme Georges Canguilhem, François Dagognet a dirigé l'Institut d'histoire et de philosophie des sciences et des techniques, succédant à Suzanne Bachelard.
  • Pierre F. Daled

    L'un des sujets de recherche de Pierre-Frédéric Daled est l'oeuvre de Georges Canguilhem sur laquelle il a publié plusieurs contributions, dont une monographie en 2021. En mai 2023, il va organiser un colloque à l'ENS en collaboration avec le CAPHÉS pour célébrer les 80 ans de la thèse de Georges Canguilhem, « Essai sur quelques problèmes concernant le normal et le pathologique ».
  • Claude Debru

    Claude Debru rencontre pour la première fois Georges Canguilhem au cours de sa 2e année à l’École normale supérieure (1966-1967). Georges Canguilhem dirige son Diplôme d'études supérieures sur la théorie de l'espace et la méthodologie philosophique chez Kant et Lambert. Il suit en 1969-1970, le cours de G. Canguilhem sur l'idéologie scientifique. Il a bénéficié de son soutien à plusieurs moments de son parcours.
  • François Delaporte (1941-2019)

    François Delaporte est un ancien élève de Georges Canguilhem. En outre, il a a assuré le secrétariat de l’Institut d'histoire des sciences et des techniques, sous la direction de Georges Canguilhem, pendant une dizaine d’années. Georges Canguilhem a préfacé deux de ses ouvrages : "Le Second règne de la nature : essai sur les questions de la végétalité au XVIIIe siècle" (thèse publiée en 1979) et "Histoire de la fièvre jaune : naissance de la médecine tropicale" (1989).
  • Jean-Claude K. Dupont

    Jean-Claude K. Dupont a contribué à l'édition du volume 2 des «Œuvres complètes» de Georges Canguilhem en collaboration avec Anne Fagot-Largeault pour présenter et annoter « Le normal et le pathologique ».
  • Françoise Duroux (1942-2015)

    Françoise Duroux a participé au séminaire de Georges Canguilhem et en témoigne dans les actes du colloque de 1990, «Georges Canguilhem : philosophe, historien des sciences», organisé par le Collège international de philosophie dans les locaux mis à sa disposition au Palais de la Découverte.
  • Barthélémy Durrive

    Barthélémy Durrive a participé au colloque « Canguilhem : la normativité en actes » organisé en juin 2015 au CAPHÉS. Il a publié des articles sur Canguilhem et soutenu un mémoire de master 2 sur Canguilhem : «Étude de la réception de Canguilhem à travers un problème : le rapport entre acte de connaissance et connaissance de l'action».
  • Thomas Ebke

    Thomas Ebke a soutenu en 2011 une thèse sur Canguilhem : « Lebendiges Wissen des Lebens : zur Verschränkung von Plessners philosophischer Anthropologie und Canguilhems historischer Epistemologie ». Il a participé à la journée d’étude « Georges Canguilhem (1904-1995), les traces du métier » organisée en novembre 2015 par Giuseppe Bianco avec le soutien du CAPHÉS.
  • Stuart Elden

    Stuart Elden est venu consulter les archives Canguilhem au CAPHÉS dans le cadre de ses recherches. Il est l'auteur d'un livre en anglais sur Canguilhem (Polity, 2019).
  • David Espinet

    David Espinet a présenté une communication, "Résistance au réductionnisme. Théorie de la biologie comme théorie de l'action chez Kant et Canguilhem", lors du colloque organisé par Édouard Mehl et Romain Peter à l’Université de Strasbourg (Le Studium) et à la BNU les 17 et 18 novembre 2022, en partenariat notamment avec le CAPHÉS.
  • Jean-Louis Fabiani

    Jean-Louis Fabiani a participé à la Journée d’étude « Georges Canguilhem (1904-1995), les traces du métier » organisée en novembre 2015 par Giuseppe Bianco, avec le soutien du CAPHÉS.
  • Anne Fagot-Largeault

    Anne Fagot-Largeault a rencontré Georges Canguilhem et s'est intéressée à sa pensée. Georges Canguilhem a écrit la préface d'un ouvrage d'Anne Fagot-Largeault et l'a soutenue au cours de sa carrière. Elle a co-dirigé l'édition du tome 2 des «Œuvres complètes» de Georges Canguilhem.
  • Michel Fichant

    Michel Fichant a été un élève de Georges Canguilhem. En 1966, il devient son assistant à la Faculté des lettres de Paris.
  • Michel Foucault (1926-1984)

    Georges Canguilhem a été l'un des rapporteurs de la thèse principale de Michel Foucault « Folie et déraison : histoire de la folie à l'âge classique» soutenue en 1961. Le rapport de Canguilhem est d'ailleurs présent dans le fonds du CAPHÉS. Le fonds comporte également un exemplaire de sa thèse complémentaire, dirigée par Jean Hyppolite, «Introduction à l’anthropologie de Kant» (1961).
  • Isabel Gabel

    Isabel Gabel a écrit une thèse où elle étudie notamment l'oeuvre de Georges Canguilhem, sous le titre : « Biology and the Philosophy of History in Mid-Twentieth-Century France ». Elle prépare un ouvrage dont les deux premiers chapitres seront consacrés à G. Canguilhem.
  • Marie Gaille

    Ancienne élève d’Étienne Balibar, lui-même ancien élève de Georges Canguilhem, Marie Gaille s'intéresse à l’œuvre de Georges Canguilhem dans le cadre de ses recherches. Elle a notamment coordonné la journée d'études « Canguilhem : la normativité en actes » organisé en 2015 au CAPHÉS, et dirigé un volume de la «Revue de métaphysique et de morale » intitulé « Philosophie de la médecine » en 2014.
  • Giulia Gandolfi

    Giulia Gandolfi a rédigé un mémoire de licence sur Canguilhem et Foucault, puis un mémoire de master sur Canguilhem et la normativité biologique. Son doctorat porte actuellement sur Canguilhem et l’épistémologie médicale.
  • Stefanos Geroulanos

    Stefanos Geroulanos a édité en anglais les ouvrages de Georges Canguilhem « La Connaissance de la vie » et les « Écrits sur la médecine ». Il a également publié des contributions sur son œuvre et dirige des étudiants dans leurs travaux en relation avec l'oeuvre de Canguilhem. Il est venu consulter les archives Canguilhem au CAPHÉS.
  • Marie Gomes Da Cunha

    Marie Gomes a soutenu en 2015 une thèse de philosophie à l'université Bordeaux 3 sous la direction de Guillaume Le Blanc sur « La médicalisation du début de vie ». Elle a participé au colloque « Canguilhem : la normativité en actes » organisé en juin 2015 au CAPHÉS.
  • Christophe Imbert

    Christophe Imbert a participé au colloque « Canguilhem : la normativité en actes » organisé par le CAPHÉS en juin 2015. Il est venu au CAPHÉS consulter les archives de Georges Canguilhem.
  • Guillaume Le Blanc

    Guillaume Le Blanc a connu personnellement Georges Canguilhem. Dès 1991, il a soutenu un mémoire de Diplôme d'études approfondies (D.E.A.) sur Georges Canguilhem sous la direction de Didier Deleule, suivi d'une thèse de doctorat également sur Georges Canguilhem de nouveau sous la direction de Didier Deleule. Il a ensuite publié et dirigé de nombreux ouvrages sur G. Canguilhem.
  • Dominique Lecourt (1944-2022)

    Dominique Lecourt a été l'élève de Georges Canguilhem, qui dirigea son mémoire de maîtrise sur Gaston Bachelard. Dominique Lecourt a créé et dirigé jusqu'en janvier 2012 le Centre Georges-Canguilhem (université Paris Diderot-Paris 7).
  • Céline Lefève

    Les recherches de Céline Lefève portent notamment sur la philosophie de Georges Canguilhem. Elle dirige depuis 2012 le Centre Georges Canguilhem
  • Wolf Lepenies

    Wolf Lepenies a contribué à faire connaître en Allemagne l'oeuvre de Georges Canguilhem : en 1977, il a contribué à l'édition allemande de l'ouvrage « Le normal et le pathologique » ; en 1979, il a édité un recueil de textes de Georges Canguilhem sous le titre « Wissenschaftgeschichte und Epistemologie : gesammelte Aufsätze ».
  • Camille Limoges

    Camille Limoges a suivi les séminaires de Georges Canguilhem à l'Institut d'histoire des sciences et des techniques de 1964 à 1968. Il a soutenu sa thèse de 3e cycle intitulée « Sur la constitution du concept Darwinien de sélection naturelle » sous la direction de Georges Canguilhem à l'Université de Paris en 1968. Camille Limoges est membre du comité éditorial des « Œuvres complètes » de Georges Canguilhem. Il a notamment présenté et annoté les tomes 3, 4 et 5 et prépare actuellement le tome 6 (bio-bibliographie) qui viendra compléter la bibliographie qu'il avait publiée dans l'ouvrage édité par François Delaporte en 1994, « A vital rationalist : selected writings from Georges Canguilhem ».
  • Laurent Loison

    Laurent Loison a été l'éditeur d’un numéro spécial de la «Revue d’histoire des sciences» consacré à « Canguilhem et la biologie » (2018). Il a engagé une réflexion sur l’épistémologie de l’histoire des sciences où Canguilhem est une ressource majeure (nombreuses publications sur cette thématique).
  • Pierre Macherey

    Pierre Macherey a soutenu en 1961 un mémoire de maîtrise supervisé par Georges Canguilhem. Il a publié plusieurs analyses de l'oeuvre de Georges Canguilhem, notamment en 2019 l'ouvrage « De Canguilhem à Foucault : la force des normes » (La Fabrique).
  • Everett Mendelsohn (1931-2023)

    Georges Canguilhem et Everett Mendelsohn ont eu connaissance de leurs travaux respectifs, bien que l'oeuvre de Georges Canguilhem soit à cette période très peu connue aux États-Unis.
  • Pierre-Olivier Méthot

    Les travaux de Pierre-Olivier Méthot l'ont amené à étudier l'oeuvre de Georges Canguilhem sur laquelle il a publié plusieurs contributions et dirigé plusieurs ouvrages collectifs. Il collabore actuellement au dernier volume (bio-bibliographie) des «Œuvres complètes» de Georges Canguilhem aux côtés de Camille Limoges.
  • Paul-Antoine Miquel

    Paul-Antoine Miquel a participé à la journée d’études « Georges Canguilhem : la philosophie et ses dehors » organisée à Castelnaudary en novembre 2021 par le Centre Lauragais d'Études Scientifiques (Castelnaudary, Aude) et le CAPHÉS.
  • Jean-Noël Missa

    Jean-Noël Missa va participer au colloque international organisé par le Centre de Recherches Interdisciplinaires en Bioéthique, CRIB, Université libre de Bruxelles et le CAPHÉS le 24 mai 2023 intitulé « "Le normal et le pathologique", 80 ans après ».
  • Maël Montévil

    Maël Montévil a participé à la journée d’études « Georges Canguilhem : la philosophie et ses dehors » organisée à Castelnaudary en novembre 2021 par le Centre Lauragais d'Études Scientifiques (Castelnaudary, Aude) et le CAPHÉS
  • Iván Moya Diez

    Iván Moya Diez a soutenu en 2019 une thèse sur Georges Canguilhem sous la direction de Jean-François Braunstein, après avoir déjà consacré son mémoire de Master 2 au philosophe.
  • Luca Paltrinieri

    Une partie de travaux de Luca Paltrinieri portent sur l'épistémologie historique dans le cadre desquels il s'est intéressé à l'oeuvre de Georges Canguilhem. Il a participé à la journée d’étude « Georges Canguilhem (1904-1995), les traces du métier » organisée en novembre 2015 par Giuseppe Bianco avec le soutien du CAPHÉS.
  • Bruno Poucet

    Bruno Poucet a participé à la journée d’études « Georges Canguilhem : la philosophie et ses dehors » organisée à Castelnaudary en novembre 2021 par le Centre Lauragais d'Études Scientifiques (Castelnaudary, Aude) et le CAPHÉS.
  • Xavier Roth

    Xavier Roth a soutenu en 2010 une thèse sous la direction d'Yves Schwartz intitulée " Georges Canguilhem et l'école française de l'activité : juger, agir, 1926-1939" publiée chez Vrin en 2013 avec une préface de Claude Debru. Il a contribué au volume 1 des «Œuvres complètes» de Georges Canguilhem en introduisant et annotant le « Traité de logique et de morale » écrit avec Camille Planet en 1939.
  • Bertrand Saint-Sernin

    Bertrand Saint-Sernin a été élève de Georges Canguilhem à la Sorbonne et il a écrit un témoignage à ce sujet. Il avait été élève de Michel Alexandre au lycée Louis-le-Grand, ami de Georges Canguilhem.
  • Gisèle Sapiro

    Gisèle Sapiro a participé à la Journée d’étude « Georges Canguilhem (1904-1995), les traces du métier » organisée en novembre 2015 par Giuseppe Bianco, avec le soutien du CAPHÉS.
  • Henning Schmidgen

    Henning Schmidgen a traduit plusieurs ouvrages de Georges Canguilhem en allemand. Il a publié des articles sur l'oeuvre de Georges Canguilhem, dirigé des publications et organisé des événements scientifiques qui lui ont été consacrés.
  • Yves Schwartz

    Yves Schwartz est un ancien élève de Georges Canguilhem au séminaire duquel il a participé et avec lequel il est resté en relation. Dans sa thèse «Expérience et connaissance du travail» dirigée par François Dagognet, il transpose sur le terrain de l'activité de travail les problématiques canguilhémiennes d'épistémologie de la médecine et de la biologie.
  • Emiliano Sfara

    Emiliano Sfara a soutenu en 2015 une thèse de doctorat sur les cours inédits de Canguilhem (à partir de ses archives) et publié différents écrits sur Canguilhem.