Francis Courtès (1920-2019)

Contenu

Titre

Francis Courtès (1920-2019)

lien avec Georges Canguilhem

Le fonds Georges Canguilhem témoigne d'une relation entre Georges Canguilhem et Francis Courtès à partir des années 50 : en 1950 à travers des textes traduits de Kant par F. Courtès ; en 1955, à travers la publication par Francis Courtès dans la collection «Textes et documents philosophiques» dirigée par Georges Canguilhem ( chez Hachette) de l'ouvrage intitulé «La science et la logique», plusieurs fois réédité ; en 1959, à travers un article publié par F. Courtès dans la revue de l'Institut d'histoire des sciences et des techniques dirigé par Canguilhem, «Thalès».
Francis Courtès participe au séminaire de Georges Canguilhem en 1966-1967.
En 1970, Georges Canguilhem est rapporteur de la thèse complémentaire de Francis Courtès. En 1977, Georges Canguilhem écrit une recension pour la «Bibliographie de la philosophie» de l'édition commerciale de la thèse de F. Courtès, «La raison et la vie : idéal scientifique et idéologie en Allemagne, de la Réforme jusqu'à Kant», dédiée à Georges Canguilhem.
Ils se côtoient dans les années 1980, notamment à la Société française de philosophie et ils correspondent jusqu'à la fin de la vie de Georges Canguilhem. Le ton de leurs échanges est très personnel et amical.

Auteur principal

Courtès, Francis

Biographie

Francis Courtès est né le 3 Septembre 1920 à Caux (Hérault) et décédé le 15 Janvier 2019 à Nîmes.
Ancien élève de l’École normale supérieure de la rue d'Ulm de la promotion littéraire de 1940, agrégé de philosophie, il soutient sa thèse de doctorat d’État en 1970, sous le titre : «Le rationalisme kantien et la cosmologie vitaliste» à l'Université Paris IV, ainsi que sa thèse complémentaire «Die Falsche Spitzfindigkeit der vier syllogistischen Figuren : étude historique et critique sur "La fausse subtilité des quatre figures du syllogisme démontrée par I. Kant" ».
Francis Courtès a mené une carrière d'enseignant-chercheur pour l'essentiel à la Faculté des lettres et sciences humaines de Montpellier.
Il a traduit et publié de nombreux ouvrages sur la philosophie allemande à l'époque moderne. Il figure notamment parmi les spécialistes de la pensée kantienne.

Langue

français

Ressources documentaires associées

La bibliothèque personnelle de Georges Canguilhem comporte 17 publications de Francis Courtès.
L'ensemble des collections conservées au CAPHÉS en propose 18.
Francis Courtès est présent dans plusieurs fonds d'archives conservés au CAPHÉS :
-les archives de Georges Canguilhem
-les archives de Claire Salomon-Bayet
-les archives de la Société française de philosophie

Source

Georges Canguilhem, «Œuvres complètes, 2. Écrits de médecine et de philosophie : les thèses», textes présentés et annotés par Claude Debru, Jean-Claude K. Dupont, Anne Fagot-Largeault, Jacques Lambert et Hennig Schmidgen, p. 239.

Bibliography

Francis Courtès est mentionné, outre dans le volume 2, dans les volumes 3, 4 et 5 des «Œuvres complètes» de Georges Canguilhem.

Collections

Ressources liées

Filtrer par propriété

rédacteur
Titre Libellé alternatif Classe
Francis Courtès (éditeur) - La science et la logique éditeur Livre
Auteur principal
Titre Libellé alternatif Classe
Francis Courtès - La médecine militante et la philosophie critique Auteur principal Article universitaire
Francis Courtès - L'esthétique de Diderot et la biologie de Bordeu Auteur principal Article universitaire
Francis Courtès - Pour une psychanalyse de l'évolutionnisme Auteur principal Chapitre
Contributeur
Titre Libellé alternatif Classe
Georges Cuvier : Journées d'études organisées par l'Institut d'Histoire des Sciences de l'Université de Paris les 30 et 31 mai 1969. Exposés de Francis Courtès, François Dagognet, Michel Foucault, Camille Limoges Contributeur Numéro