Alain Badiou

Contenu

Titre

Alain Badiou

lien avec Georges Canguilhem

Fils d'un Normalien mathématicien entré à l’École normale supérieure la même année que Georges Canguilhem, Alain Badiou a été en relation avec Georges Canguilhem dès ses années d'études à l'université et à l’École normale.
En 1965, il mène l'entretien intitulé «Philosophie et science» avec Georges Canguilhem dans le cadre de la radio télévision scolaire.
La même année, il participe au film réalisé par Jean Fléchet, intitulé «Philosophie et vérité», produit et présenté par Dina Dreyfus, entretien entre Jean Hyppolite, Georges Canguilhem, Paul Ricoeur, Michel Foucault et Alain Badiou qui se tient au 29 rue d'Ulm (localisation actuelle du CAPHÉS).
Alain Badiou a participé au séminaire de Georges Canguilhem dans les années 1960.
Dans les envois manuscrits qui accompagnent les publications qu'Alain Badiou a adressées à Georges Canguilhem (présentes dans sa bibliothèque), Alain Badiou s'adresse à son «maître».
Alain Badiou contribue au colloque « Georges Canguilhem, philosophe, historien des sciences » organisé par le Collège international de philosophie, en 1990. Il a, en outre, publié plusieurs articles sur son œuvre.

Auteur principal

Badiou, Alain

Biographie

Alain Badiou naît en 1937, à Rabat, au Maroc. Son père, Raymond Badiou est un ancien élève de l’École normale supérieure de la promotion scientifique de 1924 ; il entre donc à l’École normale supérieure la même année que Georges Canguilhem. Agrégé de mathématiques, résistant et membre de la SFIO, il fut enseignant en classes préparatoires au lycée Pierre-de-Fermat de Toulouse, puis maire de Toulouse de 1944 à 1958, avant de démissionner et de rejoindre le Parti socialiste unifié (PSU), à la création duquel il participa, après le ralliement de son parti d'origine au général de Gaulle.
Sa mère, Marguerite, est une ancienne élève de l’École normale supérieure de jeunes filles de la promotion littéraire de 1924 également. Agrégée de lettres, elle enseigne dans le secondaire.
Alain Badiou est successivement élève au lycée Bellevue, puis au lycée Pierre-de-Fermat de Toulouse. En 1956, après la khâgne parisienne du lycée Louis-le-Grand, il entre à l'École normale supérieure dans la promotion littéraire. Agrégé de philosophie en 1960, il enseigne d'abord en lycée, puis à la faculté des lettres de Reims (collège littéraire universitaire).
Militant à la SFIO puis au Parti socialiste unifié (PSU), dirigé alors par Michel Rocard, il participe, avec Emmanuel Terray, à un groupe de réflexion se réclamant du marxisme-léninisme et dénonçant ce qu'il appelle « l'opportunisme de droite » de divers courants au sein du parti. Il rejoint à l’École normale le « groupe Spinoza », constitué en 1967 par Louis Althusser, puis prend part, en 1969, à la création de l’Union des communistes de France marxiste-léniniste (UCF [ML]), groupe maoïste dont il est un des principaux dirigeants jusqu'au début des années 1980.
Dès sa création, il intègre l’équipe du Centre universitaire expérimental de Vincennes (1968-1969). Il contribue au développement de cette université (désormais Paris-VIII, déplacée de Vincennes à Saint-Denis) durant une trentaine d'années. Promu en 1999, professeur à l'université de Vincennes, il devient la même année professeur à l'École normale supérieure de la rue d'Ulm, puis, en 2005, professeur émérite dans cette institution. Il a également été directeur de programme au Collège international de philosophie.
Très influencé par Louis Althusser dans ses premiers travaux épistémologiques, il fait appel à la logique mathématique.
Outre son activité de philosophe, Alain Badiou est romancier et dramaturge. Parallèlement, il effectue un travail d'éditeur, aux Éditions du Seuil, puis chez Fayard. Parmi ses autres responsabilités, Alain Badiou anime «Les Conférences du perroquet» et participe, en tant que membre perpétuel, à l'Académie de philosophie du Brésil.

Langue

français

Ressources documentaires associées

la bibliothèque personnelle de Georges Canguilhem comporte 14 publications d'Alain Badiou.
L'ensemble des collections du CAPHÉS en propose 23.
Alain Badiou est présent dans plusieurs fonds d'archives conservés au CAPHÉS :
-les archives de Georges Canguilhem
-les archives de Claire Salomon-Bayet
-les archives de Jacques Leibowitch
-les archives de la Société française de philosophie
La Bibliothèque de l'ENS Ulm-Lettres et sciences humaines conserve des documents en lien avec Alain Badiou dans les archives de l’École et dans les archives de Jean Hyppolite.
D'autres institutions conservent des archives en lien avec Alain Badiou : la BNF, la Bibliothèque universitaire de l'Université de Montpellier, la Maison méditerranéenne des sciences de l'homme d'Aix-en-Provence, la Bibliothèque littéraire Jacques Doucet.

Source

Bibliography

Alain Badiou est mentionné dans les volumes 1, 3, 4 et 5 des «Œuvres complètes» de Georges Canguilhem.

Collections

Ressources liées