Jean Svagelski (1924-2009)

Contenu

Titre

Jean Svagelski (1924-2009)

lien avec Georges Canguilhem

Jean Svagelski a publié un ouvrage dans la collection «Textes et documents philosophiques» dirigée par Georges Canguilhem, chez Hachette, en 1954, intitulé «Les affections et les sentiments ».
Jean Svagelski dédie sa thèse de doctorat d’État, rédigée sous la direction de François Dagognet, à Georges Canguilhem.

Auteur principal

Svagelski, Jean

Biographie

Jean Svagelski, né le 5 décembre 1924, à Châlons-en-Champagne (Marne) et mort le 27 mars 2009, à Dijon (Côte- d'Or), est un philosophe français. Élève et disciple des philosophes Gaston Bachelard et Georges Canguilhem, il s'inscrit dans la tradition de l'épistémologie française.
Après des études secondaires au lycée de sa ville natale, il poursuivit ses études supérieures à Paris, en khâgne au lycée Henri-IV, études interrompues pendant la Seconde Guerre mondiale. Il reprit ensuite ses études de philosophie à Paris, à la Sorbonne, où il suivit les cours de Gaston Bachelard et où il obtint une licence et une maîtrise. Il décida de consacrer alors sa vie à l’enseignement de la philosophie.
Il enseigna d’abord la philosophie à Strasbourg, au lycée Fustel-de-Coulanges, puis à Nîmes et Dijon. Il fut nommé au Lycée Alphonse-Daudet, à Nîmes, où il enseigna de 1951 à 1965 avant de rejoindre un poste en classe de terminale et en classe préparatoire aux grandes écoles, au Lycée Carnot de Dijon, de 1965 à 1977. Devenu agrégé de philosophie, il fut nommé Inspecteur d'académie - inspecteur pédagogique régional auprès des enseignants de philosophie dans les Académies de Strasbourg, Reims, Lyon, Dijon, mission qu’il exerça jusqu’à son départ en retraite, en 1989.
D’un point de vue philosophique, tout en menant des activités d’enseignement, de conseil et de formation auprès des enseignants eux-mêmes, il orienta sa réflexion vers l’épistémologie et l’histoire des sciences aux côtés de Georges Canguilhem. Celui-ci ne cessa de l'accompagner tout au long de sa carrière, dans le cadre de ses fonctions d'Inspecteur Général de Philosophie et de ses multiples activités, dont celles menées à l'Institut d'Histoire et de Philosophie des Sciences et des Techniques. Jean Svagelski fit ainsi la connaissance de François Dagognet, disciple également de Georges Canguilhem. Une amitié durable lia ces philosophes.
En 1979, il soutient sa thèse de doctorat d’État, intitulée «L'Idée de compensation en France : 1750-1850», sous la direction de François Dagognet à l'Université Jean Moulin de Lyon , comptant dans son jury, Yvon Belaval et Georges Canguilhem.

Langue

français

Ressources documentaires associées

La bibliothèque personnelle de Georges Canguilhem comporte 3 publications de Jean Svagelski, dont un article consacré à G. Canguilhem.

Source

Jean Svagelski est présent dans deux fonds d'archives conservés au CAPHÉS :
-les archives de Georges Canguilhem
-les archives de Claire Salomon-Bayet en lien avec le séminaire de G. Canguilhem
De la correspondance de Jean Svagelski est conservée au Cirdòc - Médiathèque occitane de Béziers.

Bibliography

Jean Svagelski est mentionné dans les volumes 1 et 4 des «Œuvres complètes» de Georges Canguilhem

Ressources liées

Filtrer par propriété

Contributeur
Titre Libellé alternatif Classe
François Dagognet, Léon-Louis Grateloup, Bruno Huisman... [et al.] - La philosophie de Georges Canguilhem. [suivi de textes de Georges Canguilhem] Contributeur Numéro
Auteur principal
Titre Libellé alternatif Classe
Jean Svagelski - Le philosophe, la vie et l'existence Auteur principal Article universitaire
Jean Svagelski - Buffon et les "intermittences de la Nature" Auteur principal Chapitre