Jean Gayon (1949-2018)

Contenu

Titre

Jean Gayon (1949-2018)

lien avec Georges Canguilhem

Après son agrégation de philosophie, c'est Georges Canguilhem qui incite Jean Gayon à entreprendre des études en biologie. Georges Canguilhem a suivi le parcours de Jean Gayon avec intérêt. Les archives de Georges Canguilhem manifestent des contacts entre les deux hommes au sujet de plusieurs événements scientifiques organisés par Jean Gayon.
Jean Gayon figure parmi les successeurs de Georges Canguilhem à la direction de l'Institut d'histoire des sciences et des techniques, devenu Institut d'histoire et de philosophie des sciences et des techniques (en 1989) à l'Université Paris 1.

Auteur principal

Gayon, Jean

Biographie

Jean Gayon est né le 15 juin 1949 à Saint-Maur-des-Fossés et mort le 28 avril 2018 à Paris. Il est spécialisé en philosophie de la biologie, philosophie et histoire des sciences et en épistémologie.
Jean Gayon est agrégé de philosophie (1972), docteur en philosophie (Paris-I), et titulaire d'une maîtrise en biologie de Paris-VI. Il soutient sa thèse d'État en 1989, sous la direction de François Dagognet, intitulée : « La théorie de la sélection naturelle : Darwin et après-Darwin ».
Il est maître de conférences (1985-1990) puis professeur (1990-1997) à l'Université de Bourgogne; professeur à l'Université Paris VII - Diderot (1997-2001) ; professeur à l'Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne (2001-2016), jusqu'à son éméritat (2016).
Jean Gayon a été directeur de l'école doctorale de philosophie de Paris-I, membre senior de l'Institut Universitaire de France (1984 et 2010). Il dirigea l'Institut d'histoire et de philosophie des sciences et des techniques de 2010 à 2016.
Dans un hommage, Denis Forest écrit : « Profondément marqué par Canguilhem et héritier de ce qu’il est convenu d’appeler l’épistémologie française, [...i]l a perçu très tôt la nécessité de prendre en compte les apports de la philosophie des sciences anglo-saxonne, comme l’émergence de la philosophie de la biologie conçue comme philosophie d’une science spéciale. La philosophie et l’histoire des sciences de la vie ont été profondément transformées en France par la manière dont il a renouvelé l’approche de ses objets, et dont il a guidé de nombreux jeunes chercheurs ».

Langue

français

cité par

Ressources documentaires associées

la bibliothèque de Georges Canguilhem comporte 6 publications de Jean Gayon.
L'ensemble des collections du CAPHÉS en propose 55.
Jean Gayon est présent dans plusieurs fonds d'archives conservés au CAPHÉS :
-les archives de Georges Canguilhem
-les archives de Claire Salomon-Bayet
-les archives de Gérard Simon
-les archives de l'Académie internationale d'histoire des sciences dont il a été membre
-les archives de l'Union internationale d'histoire et de philosophie des sciences

Source

Denis Forest, « Jean Gayon (1949-2018) », Revue philosophique de la France et de l'étranger, vol. 143, no. 3, 2018, pp. 465-466.

Bibliography

Jean Gayon est mentionné à de nombreuses reprises dans les volumes 3, 4 et 5 des «Œuvres complètes» de Georges Canguilhem.

Ressources liées