Jacques Bouveresse (1940-2021)

Contenu

Titre

Jacques Bouveresse (1940-2021)

lien avec Georges Canguilhem

Jacques Bouveresse a suivi les cours de Georges Canguilhem à la Sorbonne dès son entrée à l’École normale supérieure au tout début des années 1960. Georges Canguilhem l'a remarqué notamment lorsqu'il a présidé le jury d'agrégation l'année où Jacques Bouveresse l'a passée. Jacques Bouveresse a ensuite enseigné à la Sorbonne dès le début de sa carrière et a donc eu l'occasion de côtoyé Georges Canguilhem jusqu'à sa retraite. Georges Canguilhem a continué de suivre son parcours, bien que les objets philosophiques de Jacques Bouveresse soient éloignés des siens, ils se sont côtoyés également au sein de la Société des amis de Jean Cavaillès. Les deux hommes sont restés en relation et sont devenus des amis.
C'est la raison pour laquelle Simone Canguilhem a formé le souhait que Jacques Bouveresse dirige l'entreprise des «Œuvres complètes» de son mari, Georges Canguilhem. Jacques Bouveresse et la famille Canguilhem ont décidé de confier cette édition aux éditions J. Vrin et un comité éditorial a été constitué après la disparition de Simone Canguilhem. Bernard Canguilhem, fils aîné de Simone et Georges Canguilhem, s'est alors investi dans le comité éditorial. Jacques Bouveresse a introduit le 1er volume publié en 2011.

Auteur principal

Bouveresse, Jacques

Biographie

Jacques Bouveresse, né le 20 août 1940 à Épenoy (Doubs) et mort le 9 mai 2021 à Paris, est un philosophe français.
Jacques Bouveresse fait ses études secondaires au petit séminaire de la Maîtrise de Besançon puis au grand séminaire de Faverney, en Haute-Saône, où il passe deux années de préparation au baccalauréat de philosophie et de philosophie scolastique. Il suit ensuite les classes préparatoires littéraires au lycée Lakanal de Sceaux, et entre en 1961 à l'École normale supérieure de la rue d'Ulm, où il est un élève particulièrement brillant. En 1965, il est reçu premier à l'agrégation de philosophie.
Il mène alors une carrière d'enseignant-chercheur : assistant au département de Philosophie de la Sorbonne (Faculté des lettres et sciences humaines de Paris), où il enseigne la logique (1966-1969), maître-assistant à l'UER de Philosophie de l'université Paris I Panthéon-Sorbonne (1969-1971), attaché de recherche, puis chargé de recherches au CNRS (1971-1975).
Sous la direction d'Yvon Belaval, il soutient en 1975 sa thèse de doctorat d'État sur Wittgenstein, intitulée «Le Mythe de l'intériorité : expérience, signification et langage privé chez Wittgenstein».
Dès ses premiers travaux, il a construit son chemin intellectuel en marge des grandes modes philosophiques, s'inscrivant ainsi dans la lignée de la philosophie des sciences de Jean Cavaillès, Georges Canguilhem ou Jean-Toussaint Desanti. En 1976, Wittgenstein était encore peu connu en France, de même que le positivisme logique. Bouveresse s'est ouvert à ces domaines grâce, en particulier, aux cours de Jules Vuillemin et de Gilles-Gaston Granger, pour lesquels il a gardé une amitié constante.
Il est maître-assistant, puis maître de conférences à l'université Paris I Panthéon-Sorbonne (1975-1979), puis professeur extraordinaire, puis ordinaire, au département de Philosophie de l'université de Genève, chargé de l'enseignement de la philosophie analytique (1979-1983), professeur à l'université de Paris I Panthéon-Sorbonne et professeur associé à l'université de Genève (1983-1995). De 1984 à 1987, il dirige l'Institut d'Histoire et de Philosophie des Sciences et des Techniques. Jacques Bouveresse est élu en 1995 au Collège de France à la chaire « Philosophie du langage et de la connaissance ». Il est professeur honoraire au Collège de France de 2010 à 2021.

Langue

français

Ressources documentaires associées

La bibliothèque personnelle de Georges Canguilhem comporte 25 publications de Jacques Bouveresse avec pour certaines d'entre elles des envois manuscrits.
L'ensemble des collections réunies au CAPHÉS en propose 43.
Jacques Bouveresse est présent dans plusieurs fonds d'archives conservés au CAPHÉS :
-les archives de Georges Canguilhem
-les archives de Françoise Francioli
-les archives de Pierre Buser
-les archives d'Yves Bouligand
-les archives de la Société française de philosophie
La Bibliothèque de l'ENS Ulm-Lettres et sciences humaines conserve des documents en lien avec Jacques Bouveresse dans son fonds photographique.
L'Humathèque (Campus Condorcet)et le sevice des archives du Collège de France conservent des documents en lien avec Jacques Bouveresse.

Bibliography

Jacques Bouveresse est mentionné dans les volumes 3, 4 et 5 des «Œuvres complètes» de Georges Canguilhem.